Se préparer à l'hiver avec Au Bon Sens

Dans la tradition européenne, solstices et équinoxes définissent le début des saisons, notamment à l’équinoxe de septembre (le 23 environ) pour l’automne et au solstice de décembre (le 21 environ) pour l’hiver.

 

À l’arrivée de ces saisons, beaucoup ressentent de la fatigue, physique comme mentale. Avec la fin de l’été, en particulier, les effets du soleil commencent à s’estomper, le manque de luminosité accentue nos envies de sommeil, notre métabolisme se met progressivement au ralenti.

Le stress, combiné le plus souvent à une mauvaise alimentation, décuple encore l’affaiblissement de l’organisme et la baisse des défenses immunitaires.

Si la nature est bien faite, notre corps étant conçu pour se détoxifier par divers processus naturels (digestion, transpiration, urines, etc.), un petit coup de pouce est souvent nécessaire pour lui permettre de repartir de zéro pour affronter une nouvelle saison.

 

L’alimentation, un levier fondamental

Une mauvaise santé peut trouver son origine dans un déséquilibre dont la cause est, bien souvent, notre exposition régulière à un facteur négatif, comme par exemple les pesticides.

L’alimentation, nécessité quotidienne, peut se révéler notre amie autant que notre ennemie selon la rigueur avec laquelle nous choisissons nos aliments. La qualité de l’alimentation est donc considérée comme un facteur déterminant pour la santé.

« Que ton alimentation soit ta première médecine », disait Hippocrate (v. 460 - 377 av. J.-C.).

 

Consommez des légumes, beaucoup de légumes...

L’automne offre une palette variée de légumes, qui apportent vitamines, minéraux, oligo-éléments dont notre organisme a besoin.

Par exemple, potirons, courges et autres cucurbitacées, riches en potassium, sont sources de vitamine A (bêta-carotène), connue pour son effet antioxydant.

Les crucifères, choux-fleurs, choux de Bruxelles, brocolis, etc., sont riches en vitamine C et E, en potassium et magnésium, cet anti-stress naturel qui stimule également le système immunitaire. Sans oublier les épinards, le fenouil, le poireau, la carotte, le navet…

Bref, crus ou cuits, en salade, à la vapeur, en soupe, variez les préparations et les plaisirs. L’excès de légumes n’est pas à craindre ! L’essentiel étant de les choisir issus de l’agriculture biologique.

 

... mais pas seulement : les légumes ne font pas tout

La nourriture est une fonction vitale qui apporte les éléments nutritionnels indispensables à une bonne santé physique, psychologique et affective. Une alimentation saine et équilibrée exige donc également un apport suffisant en féculents, sucres naturels et acides gras essentiels.

Les féculents (pâtes, riz, pois chiches, fèves, lentilles,…) se caractérisent par une forte concentration en glucides complexes (amidon) qui constituent la principale source d’énergie de notre alimentation. 
Attention cependant à privilégier des aliments complets ou semi-complets pour le riz et les pâtes.

Les sucres naturels, sucre de canne, sirop d’agave, miel, apportent de la douceur dans nos assiettes sans nuire à notre métabolisme car non-raffinés.

Les oléagineux (noisettes, noix, amandes,…) sont d’excellents partenaires santé, car riches en omégas 3 et 6. Ces acides gras essentiels améliorent notamment le niveau d’énergie, l’humeur, et contribuent à adoucir la peau.

A cette période de l’année où les jours raccourcissent, le manque de luminosité peut jouer sur le moral. Aussi, un carré de chocolat sera le bienvenu. Le magnésium qu’il contient permet de combattre la fatigue, le stress et l’anxiété.

La saison froide peut également être l’occasion de découvrir les graines germées, exceptionnelles pour leurs qualités nutritionnelles car riches en vitamines, enzymes et acides aminés.

 

Bien s’hydrater... la peau !

La peau est notre première barrière naturelle, elle contribue à la protection de notre organisme face aux agressions extérieures.

Sa qualité en souplesse et en élasticité, son intégrité et son épaisseur sont autant de facteurs qui influent sur notre résistance et notre adaptation à l’environnement, notamment lors des saisons les plus rudes comme l’automne et l’hiver.

Corps, visage, mains, lèvres, aucune partie n’est épargnée par le froid.

Ainsi, le beurre de karité est un allié de choix. Naturellement riche en vitamines A, D, E et F, il répare, hydrate et assouplit la peau.

Accordez une attention toute particulière aux lèvres et aux mains, qui sont des parties vulnérables. 
Pour les lèvres, optez pour un soin nourrissant et protecteur. Nourrissez également vos mains avec une crème à base d’argile blanche et d’huiles végétales. L’argile blanche apaise, adoucit et protège l’épiderme. Les huiles végétales, quant à elles, permettent de lutter contre l’altération du film hydrolipidique. La peau est ainsi intensément hydratée.

 

Stimuler ses défenses immunitaires

Suggestion d’Au Bon Sens : pour donner un bon coup de fouet à votre système immunitaire en plus d’une alimentation biologique et équilibrée, tentez une cure d’automne de revitalisation à base de gelée royale et de spiruline.

Exemple de posologie pour la gelée royale : 1 à 2 cuillerées par jour, le matin et le soir lors du repas, pendant 15 jours.

Exemple de posologie pour la spiruline : 2 à 4 comprimés par jour, le matin et le soir lors du repas, pendant 21 jours.

 

L’automne est le messager de l’hiver

L’automne nous prévient à la fois des déséquilibres à venir lors de cette période rude pour l’organisme, mais aussi et surtout des diverses carences qui en sont la cause...

Alors anticipons avec Au Bon Sens !

 

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.