Le malate de magnésium

Le malate de magnésium

 

1. Définition et fonction

Dans le tableau périodique des éléments que nous avons tous appris à l’école, appelé aussi table de Mendeleïev, le magnésium fait partie de la classe des métaux. Il est chargé positivement, et s’associe avec des composés qui, eux, sont chargés négativement. Un peu comme des aimants qui s’attirent par leurs pôles. Ces composés sont par exemple le sulfate, le chlorure, le citrate, le lactate ou le malate. Chaque combinaison forme ce que l’on appelle en chimie un sel minéral.

Les fonctions métaboliques du magnésium dans notre corps concernent plus de 300 réactions biochimiques. Nos besoins en apport de magnésium sont donc importants, d'autant que notre organisme est incapable de le stocker.

 Sur le plan cellulaire, les grandes classes de fonctions sont les suivantes :

- fixer le calcium.

En effet, si le calcium n’est pas accompagné de magnésium, il ne sera pas métabolisé, mais évacué. Calcium et magnésium jouent par ailleurs un rôle complémentaire dans la dépense de l’énergie musculaire, car le muscle utilise le calcium pour se contracter, et le magnésium pour se relâcher.

- détoxifier les cellules.

Dans les cellules, il se substitue aux métaux lourds, et permet leur évacuation. Comme nous vivons dans un environnement très pollué, et très chargé en métaux lourds et produits toxiques, notre organisme en a besoin en grandes quantités, rarement satisfaites.

2. Quels sont les troubles qui apparaissent en cas de carence ?

Voici, par ordre d’évolution, les troubles liés au manque de magnésium :

- Difficulté à s’endormir, fatigue chronique ;
- Réveils nocturnes fréquents avec impossibilité de se rendormir ;
- fatigue psychique et pertes de mémoire ;
- Maux de tête, céphalées, migraines ;
- Palpitations, spasmophilie, crampes ;
- Spasmes viscéraux ;
- Constipation, digestion lente et difficile,
- Règles douloureuses (dysménorrhées)
- Angoisse, spasmophilie, vertiges ;
- Irritabilité, hyperémotivité, hypersensibilité (bruit, odeur, toucher) ;
- Crampes musculaires;
- Extrémités froides ;
- Durcissement des artères ;
- Arthrite ;
- Problèmes vasculaires, maladies cardiovasculaires ;
- Autisme.

 

Au contraire, lorsque le magnésium est présent en quantités suffisantes, notre organisme est moins stressé, et peut être mobilisé pour des activités plus épanouissantes : influx nerveux donc meilleure concentration et plus grande capacité de réflexion, meilleure gestion du tonus (activité sportive), amélioration du sommeil, etc.

3. Où trouver les apports suffisants en magnésium ?

Ainsi pour effectuer un apport suffisant en magnésium, nous devons l’ingérer soit par l’alimentation, soit par la prise de compléments alimentaires.

- Parmi les aliments, les plus riches en magnésium sont :

Le chocolat (420 mg pour 100 g de cacao), les noix de Grenoble, de cajou, de coco, les amandes, les cacahuètes, les graines de tournesol et de courge, les légumineuses (haricots blancs, soja), le quinoa, les flocons d’avoine, les poissons et fruits de mer, les fruits secs (dattes, abricots et figues), les épinards, l’avocat.

- parmi les compléments alimentaires, on trouve :

- Le chlorure de magnésium, intéressant pour prévenir les infections,

- Le sulfate, pour effectuer une purge.

Mais ce sont des solutions ponctuelles, car ils provoquent la diarrhée. La seule forme qui permet de faire une cure de magnésium est la forme malate.

 

4. Pourquoi le malate de magnésium est-il la meilleure formulation pour combler ses carences ?

Parce que le magnésium y est combiné avec l’acide malique, et est donc résistant aux sucs gastriques, qui trop souvent rendent les oligo-éléments peu disponibles, pour parvenir jusqu’à la barrière épithéliale intestinale, d’où ils pourront atteindre le sang et les organes, et assurer leur nettoyage ou leur bon fonctionnement.

A cet égard, il est important de savoir que le magnésium se répartit dans le corps de la manière suivante : on en trouve 65% dans les os, 34% dans les cellules, et seulement 1% dans le sang.

Ainsi, le malate permet au magnésium de jouer pleinement son rôle dans toutes les parties du corps qui en contiennent, en assurant une bonne ossature et une bonne dentition ; en régulant le métabolisme énergétique et la dépense musculaire ; en régulant l’influx nerveux ; et en purifiant les cellules des éléments polluants. Un bon apport en magnésium est la condition pour éviter les dépenses énergétiques inutiles, et pour améliorer significativement ses performances physiques et mentales.

Nos besoins quotidiens se situent entre 350 et 480 mg par jour au repos. Ce qui représente un comprimé de malate normalement dosé.

En conclusion, en plus d’être un puissant dépolluant, le magnésium a la propriété de rendre l’atmosphère neuronale sereine, propice aux changements et à la guérison, indispensable pour se sevrer de n’importe quelle substance (y compris le tabac), pour perdre du poids, améliorer sa mémoire, soulager les douleurs ou tout simplement dormir et récupérer. Bref, le pouvoir de la régénération est à portée de main !

Ajouter un commentaire

Les meilleurs commentaires seront publiés.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de spam.
8 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.