Les maladies dégénératives - Les propositions du Docteur André Gernez

Réapprovisionnement en cours

  • Les Maladies dégénératives - Les propositions du Docteur André Gernez
  • Textes choisis et présentés par Soline Abbeville. Préface du Docteur Pierre Lahousse. Introduction du Docteur Jacques Lacaze.
  • Editions KontreKulture

153 pages



« Un livre de référence, assez complet tout en étant synthétique, facile à lire, bien illustré, sur les travaux du Docteur André Gernez et leurs applications thérapeutiques. Une présentation orientée grand public avec toutefois un effort remarquable pour citer les sources scientifiques. »


LA VOIX DU NORD DU JEUDI 7 JUIN 1979
Un médecin roubaisien reçoit une distinction internationale pour ses travaux sur le cancer

Le dimanche 17, à Salsburg en Autriche, « l’Union Mondiale pour la Protection de la Vie », fera remettre la médaille « Hans Adalbert Schweigart » au professeur Rusch (Suisse) ; au zoologiste autrichien Konrad Lorenz, Prix Nobel de physiologie et de médecine 1973, pour ses travaux sur la biologie du comportement ; au docteur André Gernez pour ses travaux sur la « théorie unifiée du cancer ».

« L’Union Mondiale pour la Protection de la Vie », est une institution internationale à laquelle adhèrent trente-quatre pays. Son président d’honneur est le professeur Linus Pauling, Prix Nobel de la paix, Prix Nobel de chimie ; son président le professeur Gunther Schwab.

Elle est dotée d’un conseil scientifique groupant quatre cents savants de cinquante-trois pays.

Le docteur Gernez, qui reçoit cette haute distinction est un médecin roubaisien. « Cette médaille, lui écrit le docteur Schwab, est destinée à reconnaître des travaux d’une importance particulière pour la protection de la vie. Il nous est apparu que c’est justement le cas pour vos travaux sur la prévention systématique et le traitement curatif séquentiel du cancer que vous avez proposés dans une série de communications en 1968 et 1970 ».

Le docteur Gernez a reçu dans son cabinet de la rue du Maréchal-Foch à Roubaix, de nombreuses lettres de félicitations à l’annonce qu’il recevait la médaille « H.A. Schweigart », de personnalités connues et de membres du corps médical, notamment du professeur Lortat-Jacob, président de l’ordre national des médecins.

Les travaux du docteur Gernez sont surtout connus aux USA et en Allemagne, où ils sont utilisés par les cancérologues pour le traitement des malades.